Rue de la République : quels logements vacants pour quels délogés ?

Entre 2015 et 2017, CVPT et des chercheurs ont fait le point sur l’évolution de la propriété rue de la république à Marseille.

Des immeubles entiers appartiennent toujours à des sociétés foncières et ont été subdivisés en petits studios et chambres loués meublés pour étudiants.
Compte tenu des prix élevés, beaucoup d’entre eux sont vides. Autant de logements durables de moins pour des familles en centre ville. (Sce : Enquête ENCRE). Les rénovations en habitat social (type 6-8 pl Eboué ou 26 r Colbert, par 13 habitat) seraient à multiplier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s